To get full access to the site e.g. deposit funds, download files, and play games you need to REGISTER.

login: password:
remember password
Forgot password? Register
1 track for only 10 cents. register and download now! accepting visa and mastercard cards
Album
Sol Invectus, Akhenaton
Sol Invectus
Release type: Album
Do you want to download this release?
Pay by your phone!


Details...


Release date:

2001

 
Duration: 72:46  
Size, Mb: 100,16  
Bitrate:

192

 
Price for album: 1.52 (discount 20%)  

 
Download
Tracklist
Title / Artist     Duration Bitrate Size (Mb) Price Download
1
PEASE Lyrics 03:50 192 5,26 0.10
2
INTRO Lyrics 01:56 192 2,67 0.10
3
SOL INVICTUS Lyrics
Time has come now, can do anything
Gonna show you how I really am
Time has come now, can say anything
gonna show you what I?m gonna plan.

In the end when it?s all said and done
I?ll be around, probably the only one
In the end when it?s said and done
Gonna have my Time.

Time has time now - Can try anything
Gonna show you how I really am
Time has come now - Can be anything
Gonna show you what I?m gonna plan.

It's time
My time
Our time
For everyone to know.
03:30 192 4,83 0.10
4
L ASSASSIN AU SM Lyrics 01:41 192 2,30 0.10
5
CHAQUE JOUR Lyrics
Chaque jour qui passe, j'entends les sornettes, hors d'ta bouche qui m'lassent
Qui me laissent un go?t amer, j'pleure pas sur mon sort, l?che!
Un jour j'promis ? Dieu d'garder l'sourire si j'mens sors
Encore filiforme ! mon rap est pur denu? de silicone
Ma vie simili-conne, plate, sans rebonds
Stade, maison, ?cole, images depeintes par les pupilles d'un mini-gone
Bonne place, celle d'un gosse discret
Epi? scrut? le monde adulte, les va et viens et les biz si secrets
Moi j'parle seulement, d'mon propre chef, pas sous la menace
Car j'crains aucun humain, et ici bas sur terre Dieu seul est mon chef
Chaque jour qui passe j'entends les sales news, et ma sono qui blaste
Des langues qui s'paralysent, en live et des vieux cons qui s'flasquent
Comme si nos coeurs s'jouaient au Blackjack
Etrange feeling, que j'transcrits en ces lignes, rimes stranges, f?lines
On voudrait m'faire dire que j'kiffe le luxe! Mate le paradoxe
Les m?mes me traitrent de p'tit mendiant au Velux, moi
J'baise les pieds d'personne, j'demeure brut comme au d?but
A niveau different la vie est rude comme au d?but
C'est ?a ? chaque jour sa peine o? chaque jour a son cort?ge de veine
Chacun porte sa poubelle, moi-m?me j'ai mon cort?ge de bennes

Chaque jour qui passe, le stress me laisse h?las gu?re de place mec
J'suis las des guerres de classe, mic ? la main j'm'?vade
hors d'mon corps limites physiques, surnage comme une vague
Emporte avec un beat physique et comme une dague stabe
Quand j'aime j' fais le vide, puis mon stylo danse, selon mon humeur
Lyrix denses! D?magogie l'corps, ma bouche sa tumeur
Pas d'p?dagogie, sinc?rit? seule, vrai jusqu'? lagonie
Pas d'copinage gratuit, j'marche ? l'analogie
Vraiment chaque jour qui passe, j'vois vos sourires ce sont mes peurs qui s'cassent
Le fait qu'on peut vous faire du mal, c'est mon regard qui's'glace
Dans vos yeux j'vois l'Oc?an, la vie p?tille, j'voulois dire que c'est en
Essayant qu'on s'fonde un art de vie seyant
Optimiste je l'suis s?r, Voil? mes rep?res
Non j'ai pas l'droit d'?tre pessimiste maintenant en tant qu'p?re
Bienvenue my baby boo, nouveau pan d'vie encore un tout petit bout
An 2000 LA COSCA conna?t l'baby boom
J'ai fait une O.D d'gris donc un temps j'vis rouge
Mais l'vert m'a sauv?, parole divine faite pour un caract?re mauvais
Et j'fis mes classes, seul dans le brouhaha, isol? d'mes pairs le mic mon gun
Unique issue pour jarter hors d'ce trou ? rat
Tout ? l'arrach', pas grave! Passion livr?e tout ? la rage
87, dans mes mains : premiers lyrix de FAF LA RAGE, hommage
aux fr?res d'armes, iota alpha, voue mon amour, ? ceux qui ont pav? ma route, chaque jour
04:04 192 5,60 0.10
6
LE FISTON (feat. Lyricist) (mi Lyrics 03:37 192 4,96 0.10
7
ENTRER DANS LA LEGENDE Lyrics
[LE "A"]
GUIDER SA VIE SOUS L'PHARE DE LA VICTOIRE
ETRE GRAVE DANS L'MARBRE DE L'HISTOIRE
AVOIR UNE FLAMME A SA MEMOIRE
COMME CES SOLDATS INCONNUS
MARQUER LES ESPRITS DE MYTHIQUES EXPLOITS
EN BREF, ENTRER DANS LA LEGENDE

[AKHENATON]
L'ETE J'AVAIS DES NUITS D'FOU
J'ALLUMAIS LES CLOPES, J'ETAIS SAOUL DE NOTES
IRRAISONNE DANS MA TETE, ACCROUPI DANS L'TROU
ENTOURE DE PLEINS DE VIES.D'AMOUR ECHOUE
DE REVES DE GOSSE FLOUES, DE PERSONNES PROCHES ECROUEES
STYLE DE MEC SAGE, PLEINE PAGES DANS L'CAHIER
SOUVENIR EMAILLE, FLASH DETAILLE
SOLEIL DANS LES YEUX, EQUILIBRE POSTE DANS LE MILIEU
SEUL UN SUPERSTICIEUX PREND LE HASARD AU SERIEUX, FILS
PRIS DANS L'TRAIN-TRAIN ON S'PREND PLUS TARD A MENTIR
PIRE, ON S'DONNE UN SENS AUX CHOSES QUI NE VEULENT RIEN DIRE
DIRE QUE ZELE, J'ETAIS, FINIR.DANS UNE PIECE SCELLEE
JAMAIS, LA PEAU EST INTACTE MAIS L'CERVEAU ZEBRE
LA FEUILLE VIERGE COMME UN CAHIER NEUF IMMACULE
ACCULE A L'EXTREME, J'VIS CES JOURS DESARTICULE
ACCUSE DE MILLE MOTS, TANT PIS J'AI PAS RECUSE
UN PEU USE, ABUSEZ A LA LONGUE J'DEVIENS RUSE
EXCUSEZ, J'AI CARBURE AU T'ES PAS CAP, T'ES PAS CHICHE
JE ME SUIS JAMAIS FAIT A L'ENNUI ET AU REPAS CHICHE
DANS CET ETAT D'ESPRIT, ON REFUSE PAS LE BAKCHICH
ON ESSAYE D'OUBLIER EN FUMANT DES TCHOKS. DE HASCHICH
EN ECRIVANT CES QUELQUES RATURES,
POURQUOI J'RAPPE SUR DES MELODIES TRISTES,
IL FAUT CROIRE QU'C'EST MA VIE, MA NATURE,
MON AMERTUME CRIE A LA FACE DU MONDE,
A LA FAVEUR DES TENEBRES,
JE VOMIS SUR TOUS LES FASTES DU MONDE,
DEMAIN ME FAIT PEUR
POURTANT J'TRAINE MA SILHOUETTE EFLANQUEE
ET FLANQUE DES TANEES AUX GIROUETTES
CAR CEUX QUI TOURNENT AVEC LE VENT
PERDENT LEUR AME AVEC LE VENT
J'ENVOIE MES V?UX AVEC LE VENT
VERS LE LEVANT

ENTRER DANS LA LEGENDE,
MARQUER LES ESPRITS DE MON SON, DE MON SCEAU, DE MON SANG
ETRE FINALEMENT QUELQU'UN, FAUT-IL POUR AUTANT
QUE J'PARTE A 30 ANS
DIEU SEUL LE SAIT
LUI SEUL LE SAIT
ENTRER DANS LA LEGENDE,
MARQUER LES ESPRITS DE MON SON, DE MON SCEAU, DE MON SANG
ETRE FINALEMENT QUELQU'UN, FAUT-IL POUR AUTANT
QUE J'PARTE A 30 ANS?
DIEU SEUL LE SAIT
LUI SEUL LE SAIT

A LA REFLEXION, ILS CRITIQUENT MES GENUFLEXIONS
MAIS SEULES COMPTENT LES ACTIONS
INTROSPECTION COMME REMEDE,
UNE ATTITUDE NEUVE
DU TORRENT A LA RIVIERE
DE LA RIVIERE AU FLEUVE
DANS LA MER, MOLECULE EPARPILLEES,
RETOURMETEMPSYCHIQUE DANS LES CIEUX SOUS FORME D'UN NUAGE CHARGE,
PLUIES CYCLIQUES, L'AME PURIFIEE REVIENT SUR TERRE TEL UN PHENIX
COMME UN PRINCE BEDOUIN
SIMPLEMENT, SANS ATOURS
REMPLIS D'AMOUR POUR LA HAINE,
OU PLEIN DE HAINE POUR L'AMOUR,
DEGRE D'ELEVATION ZERO, 90-180, 30 ANS DEJA,
LES ANGES ME TENDENT LA MAIN
FIER, SOLIDE COMME UNE PIERRE
TROQUEE CHER POUR UNE CARRIERE
MACHINE ARRIERE, J'NOYAIS MON DESTIN DANS LA BIERE,
COLLAPSE DANS L'TEMPS, ILLUMINE, SOIF DE SAVANT,
MICRO ENTRE LES DENTS, REGARD INJECTE DE SANG
BALBUTIEMENTS, MURMURES, TEXTES, STYLE CHAOTIQUE
ALCHIMISTE VERBAL, ARCHITECTE DE RYTHMES PSYCHOTIQUES,
PAS DELURE, DENATURE, TRAHIT, INCURVE, INTELLIGENCE CUVEE
PASSABLEMENT PERTURBE,
PERSUADE QUE LE TEMPS M'ETAIT COMPTE SOUS CETTE FORME
MA FOI ETAIT REDUITE, MOYENNE, PUIS ENORME
ET CONTE MES VERSETS, VERSANT D'UNE ADVERSITE RUDE
JE CHANTE CES MELODIES PAR HABITUDE.
CHAQUE JOUR MON STRESS SE LAISSE PORTER,
ET LA PORTEE DE MA VIE EST A LA PORTE SUR UNE PORTEE DE NOTES
QUAND UN RIEN PEUT TOUT FAIRE VOLER EN ECLATS
J'PARADE POUR UN DERNIER COUP D'ECLAT.

ENTRER DANS LA LEGENDE,
MARQUER LES ESPRITS DE MON SON, DE MON SCEAU, DE MON SANG
ETRE FINALEMENT QUELQU'UN, FAUT-IL POUR AUTANT
QUE J'PARTE A 30 ANS
DIEU SEUL LE SAIT
LUI SEUL LE SAIT
ENTRER DANS LA LEGENDE,
MARQUER LES ESPRITS DE MON SON, DE MON SCEAU, DE MON SANG
ETRE FINALEMENT QUELQU'UN, FAUT-IL POUR AUTANT
QUE J'PARTE A 30 ANS?
DIEU SEUL LE SAIT
LUI SEUL LE SAIT

[LE "A"]
AVOIR EXISTE ENTRE MYTHE ET REALITE
AVOIR SON IMAGE POUR DERNIER EXEMPLE
FOSSILLISE POUR L'ETERNITE
LES PRINCIPES, DES AXIOMES INSTAURES
POUR DES GENERATIONS ENTIERES
C'EST POUR L'HUMANITE, ENFIN,
C'EST C'QUE J'AIMERAIS
ENTRER DANS LA LEGENDE
04:30 192 6,18 0.10
8
NUITS A MEDINE (feat. DAD PPDA Lyrics 04:02 192 5,56 0.10
9
QUAND CA SE DISPERSE Lyrics 03:52 192 5,30 0.10
10
HORIZON VERTICAL Lyrics
Eh dis passe moi c'mic mec, rejeton d'Babylone
Injecte sa theorie, dans l'correct je l?che une m?t?orite
J'transpire le rap, jusqu'au sphincter
Catastrophique, notre champ d'action s'atrophie
Infime peau d'chagrin, j'porte trop d'chagrin pour mes ?paules
J'me dis qu'ailleurs Des gosses sniffent la colle
Dans quel ghetto tu vis ? l? ou on mange sa faim
Ou les parents suent pour une paire de Nike ? 100 000
MD sans piles ? c'est ?a tes soucis ? ouvre le placard
Et plonge l? ou les dettes du foyer s'empilent
Samedi apr?s midi terre br?l?e en ville, traiter les filles
De petasses inutiles, frictions, pour des conneries vite s'mutilent
L'histoire, c'est un cercle, on revient ? l'origine
Pour contempler toujours les m?mes qui s'enfilent
A l'?re du sans fil, passer 2 heures pour rien s'dire, s'd?chirer
Avec sa copine, une fois les " ?a va " pass?s, partis
Sans parti, ?coeur? par les traitements d'faveur pardi !
Sans ?tiquette juste ma bouche et mes parties
C'que j'ai au poing, s'ils viennent me chercher, crois moi ils seront
Servis, chasserais l? ou l'gros blair vit
Panth?re blanche, AKH, verbal assassin
Eclaireur d'une arm?e de m?t?ques millier de fantassins
Eh l'malsain, reste ? un pas, ou j'te traverse
Pluie acide, regarde moi cracher mon averse

Pour celui qui ? nos l?vres se suspend, pour celui pour qui crier est urgent
Horizon vertical eux qui nous parlent de pur sang
Je rappe pour mes fr?res avec le turban

Une pi?ce en import, de mars l? ou l'talent s'cache pas
Dans l'Hilfiger, bon sang, c't'avec le stylo qu'il faut faire fort
Tu crois qu'ils m'laisseront d'l'air, hein ? tu t'gourres
S''ils passent c'est l'train pour moi et les miens, j'me premunis
D'embl?e, affronter les chiens, broyer les barri?res
Dress?es, pour noyer l'bien, et dans les tires
Qui croisent la ville, les id?es biais?es germent
S?curit? d'?tat, on surveille nos faits et gestes
Libre de foutre le camp dans mes r?ves, les images violentes dans l'tube
Elles, foutent un sacr? bordel dans mes r?ves
?a fait longtemps qu'je me bat plus pour moi, ni pour les autres
D'ailleurs, est c'qu'ils m?ritent ? car en guise de retour
C'est la jalousie dont j'h?rite, on dit
Premi?re odeur d'merde j'vois toujours l'hypocrite bondir
Si ? l'un d'nous l'sort sourit, les faux fr?res jettent le
Talent, pour ressortir son c?t? pourri
Rumeur arme de la pute, psychanalyse tous les sourires
Mielleux, vicieux, qui en leur c?ur tiennent de l'?me de la pute
France 2001, horizon vertical
Toujours le m?me topo, les ann?es passent et rien n'change
putain d'pays de looser, mentalit? d'merde bouseuse
Grosse couveuse, m?me la fid?lit? d'vient une partouzeuse
S?r qu'on ?tait des m?mes aux futs raccomod?s
Si dire des conneries est ? la mode, laisse moi ?tre d?mod?

Pour celui qui ? nos l?vres se suspend, pour celui pour qui crier est urgent
Horizon vertical eux qui nous parlent de pur sang
Je rappe pour mes fr?res avec le turban
03:58 192 5,44 0.10
11
IL N EST JAMAIS (feat. Le A) Lyrics 04:32 192 6,23 0.10
12
GEMMES (feat. Bruizza) Lyrics 04:24 192 6,03 0.10
13
C EST CA MON FRERE Lyrics 03:53 192 5,35 0.10
14
MES TRAITS PRECIS (feat. Samm Lyrics 03:59 192 5,47 0.10
15
MES SOLEILS ET MES LUNES (feat Lyrics 04:07 192 5,66 0.10
16
Une Impression Lyrics 03:36 192 4,93 0.10
17
NEW YORK CITY TRANSIT Lyrics 04:00 192 5,50 0.10
18
TEKNISHUN (feat. Lino) (Arseni Lyrics 04:41 192 6,42 0.10
19
MON TEXTE. LE SAVON Lyrics 04:44 192 6,49 0.10